Compte-rendu de l'assemblée plénière de la commission communale d'accessibilité du 26 février 2014

Jean et moi-même avons assisté à la commission plénière du 26 février 2014 qui se déroulait dans la salle de la légion d'honneur de la mairie de Caen.

Après avoir remercié les personnes présentes, Monsieur Déterville a ouvert la réunion en nous faisant remarquer qu'une nouvelle fois, la ville de Caen est sur le podium du baromètre annuel de l'accessibilité de l'APF puisqu'elle a été classée troisième. Il a profité de ce bon résultat pour remercier du travail qui a été fait au cours de l'année 2013 aussi bien par les associations que par le personnel communale et les élus. Il a souligné que la municipalité a la volonté de continuer l'effort entrepris depuis plusieurs années pour rendre la ville le plus accessible possible.

Ensuite, Monsieur Déterville a commenté le résultat obtenu par la ville selon l'étude de l'APF en indiquant tout d'abord la note globale qui est de 17,6 sur 20. La ville de Caen a encore progressé par rapport à l'année précédente où cette note était de 17 sur 20.

Il a alors repris ce classement thème par thème, en commençant par le cadre de vie adapté. Dans ce domaine, la note est de 15 sur 21. Il nous a fait remarquer que l'une des grandes difficultés rencontrées pour la mise en accessibilité concerne les cabinets médicaux. La création de pôles de santé peut aider à résoudre en partie ce problème.
Une autre difficulté concerne les commerces de proximité qui, bien souvent, ne sont pas accessibles.
Le niveau national a également progressé puisque la moyenne nationale est passée de 5,96 à 6,53.
Un intervenant a prit la parole pour regretter que le gouvernement ait repoussé la date de mise en accessibilité de trois ans, voire de neuf ans.

Le deuxième thème de ce baromètre concerne l'accessibilité des bâtiments communaux et des transports. La ville de Caen a obtenu une note de 18,5 sur 20 grâce à l'effort qui a été fait sur l'accessibilité du patrimoine municipal et la poursuite avec Viacités des aménagements en matière de transports. A noter notamment l'adaptation des quais des arrêts de bus et le renouvellement du parc des bus qui sont désormais tous à plancher bas. Au niveau national nous constatons également une progression notamment pour l'équipement des bus qui passe de 33% à 43%.
Une discussion a été amorcée sur le fait que les chauffeurs ne font pas toujours fonctionner les synthèses vocales dont sont équipés une grande partie des bus de Viacités. Une formation devrait leur être proposée dans les prochains mois afin d'essayer de résoudre ce problème ainsi que le fait de bien se placer au bord du quai pour faciliter l'accès au bus des personnes handicapées moteur.

Le troisième thème de ce baromètre concerne le volontarisme de la municipalité. Pour la ville de Caen la note est au maximum puisqu'elle est de 21 sur 21. Sur le plan national nous pouvons noter une certaine continuité par rapport à l'année passée : les commissions se sont déroulées plus régulièrement.

Ensuite, Monsieur Touzé, chargé du cadre bâti, nous a fait un rappel du bilan 2013 sur les travaux d'accessibilité qui ont eu lieu sur les monuments communaux. Puis Madame Dossou, maire adjoint en charge de la voirie, nous a fait l'inventaire des aménagements réalisés sur la voirie et les transports de notre cité. Pour plus de détails, je vous renvoie à la réunion de la :
commission communale d'accessibilité de Caen du 11 octobre 2013

Plusieurs sujets ont été évoqués au cours de ces présentations :
- Le fait que les médecins exerçant à leur domicile ne soient pas tenus de respecter les règles d'accessibilité de la loi de 2005.
- La pose de balises sonores sur les cabines de bus aussi bien pour servir de repère que comme source d'information sur les horaires.
- Le fait que les cabines pour les personnes handicapées qui attendent le tram ne soient pas couvertes.
- Une question a également été posée concernant les cartes « GIC » et le fait que les personnes qui s'en servent ne soient pas toujours handicapées.
- Une autre intervention a été faite sur la norme des feux sonores qui devrait être prochainement révisée : les élus nous signalent qu'ils n'ont aucune information à ce sujet.
- L'atlas en relief et en couleur a également été évoqué au cours de cette réunion afin qu'il paraisse bien dans les réalisations abouties cette année.

Pour la dernière partie de cet exposé, Monsieur Déterville nous a ensuite présenté les aménagements réalisés pour l'amélioration du logement des personnes handicapées. Concernant le parc social, fin 2012 les logements rendus accessible étaient de 91 habitations individuelles, et parmi les logements collectifs, 634 en rez-de-chaussée et 2640 en étage ; ce qui donne un total de 3389.
Enfin, Monsieur Brochard de Caen habitat nous a expliqué la politique mise en place pour l'aménagement de l'habitat des personnes handicapées.

Je conclus ce compte-rendu en espérant que les élus du prochain mandat poursuivront l'effort entrepris depuis plusieurs années à Caen sur l'accessibilité de notre cité.

Rédigé par Nicolas Fortin, le 2 mars 2014.

***